Le temple de Saturne

 

© photo Patricia Carles

Commencé sous Tarquin le Superbe (fin du VIe siècle av. J.C.), le temple ne fut inauguré qu'au début de la République, vers 498 av. J.C..

Il fut reconstruit à la suite d'un incendie.

Il était le symbole de la République car il rappelait l'âge d'or. Il abritait le Trésor de l'Etat, l'Aerarium, conservé dans le soubassement de l'édifice.

Dans le roman, Flaminius se tient là pour voir passer les condamnés, parmi lesquels se trouve son ami Florus :

"Peu avant midi, Flaminius se trouvait sur le Forum, au pied de la montée du Capitole, la rue en pente qui menait à la citadelle de la ville. C'était là que se trouvait la roche Tarpéienne, un endroit escarpé d'où on précipitait les auteurs de crimes particulièrement affreux. La foule était encore plus dense que d’habitude, car le bruit avait circulé que le cortège d’un condamné à mort allait passer et les badauds étaient friands de ce genre de spectacle.

Pour mieux voir, Flaminius s'était hissé en haut des marches du temple de Saturne."