Le mythe de Dédale

 

© photo Patricia Carles

 

Dédale se rendit en Crète, auprès de Minos, pour lequel il construisit le fameux labyrinthe qui prit le nom de son architecte ; mais il ne tarda pas à s'attirer la colère du roi en fabriquant un taureau qui servit à favoriser la coupable passion de Pasiphaé. Enfermé dans le labyrinthe, par ordre de Minos, avec son fils Icare, il se fabriqua des ailes avec des plumes et de la cire, et s'envola avec son fils. Celui-ci, s'étant trop approché du soleil, la cire de ses ailes fondit, et il tomba dans cette partie de la mer Egée qui prit le nom de mer Icarienne. Quant à Dédale, il arriva en Italie, près de Cumes, puis en Sicile, chez le roi Cocalus, qui le protégea contre Minos.