Edicule à l'entrée de la maison des vestales

© photo Patricia Carles

"La Maison des vestales, qu'il ne fallait pas confondre avec la Regia, était bâtie dans le prolongement du temple de la déesse. [...] Les prêtresses pouvaient y recevoir des visiteurs, le plus souvent des membres de leur famille, mais pas obligatoirement. De construction beaucoup plus récente que la Regia, elle était également infiniment plus agréable à vivre. C'était un endroit charmant et luxueux à la fois. Passé le portail, on se trouvait dans un grand portique de marbre entourant un jardin avec, en son centre, des bassins alimentés par des fontaines. Des statues d'anciennes vestales se dressaient de place en place, au milieu de fleurs sans nombre."