La confession de Licinia

 

© photo Louvre.edu

 

"Titus, avant de quitter la Maison des vestales, j'ai fait mon testament. Je te lègue tous mes biens, qui sont immenses. Crassus, en particulier, m'a donné une fortune pour garder le texte du triumvirat. Je te supplie de ne pas refuser cet argent venant d'une criminelle, il te sera utile pour mener à bien ton noble projet d'enquêter pour les pauvres gens.

Tu ne seras pas inquiété pour ma mort. J'ai fait part de mes intentions aux domestiques. Ils sont partis sur mon ordre et ils reviendront ce soir. Ils se chargeront de mes funérailles et ne parleront jamais de ce qui s'est passé.

Je te souhaite une longue et heureuse existence, ainsi qu'à celle qui la partagera et te donnera tes enfants. Je te laisse le soin de décider si tu dois rendre cette confession publique ou non. Je sais que ta décision sera juste. Dans un instant, je vais reposer le calame avec lequel je t'écris et prendre le poignard qui est posé sur cette table.

Je t'aime plus que la vie.

Licinia."