Figures d'acteurs

 

© photo Louvre.edu

 

"Après les émotions qu'il venait de vivre, Titus Flaminius reprenait peu à peu ses esprits et il n'en revenait pas... Qui lui aurait dit qu'un jour son destin croiserait celui d'un acteur ? De toutes les catégories professionnelles de Rome, à part les proxénètes et les prostituées, c'était sans doute la plus méprisée. Et, à a différence de sa mère, qui se plaisait en leur compagnie, il n'éprouvait pour eux qu'une aversion mêlée d'un peu de crainte. [...] Et voilà que, brutalement, son sort se trouvait lié à l'un de ces êtres qu'il considérait comme des vauriens, des débauchés, et qui était de Subure, par-dessus le marché !

— Sais-tu quelle pièce de ta mère nous étions entrain de monter ?

Cela non plus, Flaminius ne s'en était pas préoccupé. Il fit un geste d'ignorance.

— Dédale... Viens, je vais te montrer quelque chose !

Flaminius suivit le jeune homme. [...] Ils étaient arrivés dans le bois des Muses. Florus déplia une longue et lourde toile, qui avait été laissée là, près des tréteaux abandonnés.

— C'est le rideau de la scène où nous devions jouer.

Sur l'étoffe, un labyrinthe peint apparut. Il était de forme ronde, avec quatre entrées. Devant chacune d'elles, quatre personnages, deux jeunes gens et deux jeunes filles, semblaient hésiter, craignant de s'y aventurer."